bien être, développement personnel, neurosciences, yoga

Les Pieds et l’équilibre

Michael Merzenich, née en 1942, est un neuroscientifique et professeur américain. Il enseigne à l’Université de Californie à San Francisco depuis 1980. Il est connu pour ses recherches sur la neuroplasticité.

Dans ces écrits,on peut lire que le fait de porter des chaussures pendant des années diminue la rétroaction cérébrale en provenance des extrémités du corps. Il s’ensuit une diminution de l’équilibre corporel (et de facto mental).

Au lieu de faire marcher les personnes âgées, par exemple, pieds nus, on leur offre des ersatz sous forme de cannes, béquilles ou cadres de marche, et on les précipite ainsi encore plus sûrement vers leur déclin mental. Mais c’est là juste un aspects du problème. Nos charmantes femmes européennes marchent dans de petits escarpins qui enserrent leurs pieds vers le bout. Le résultat étant  des problèmes d’hallux valgus bien plus fréquents dans les populations des pays développés.

Le Yoga nous offre des réponses à ses problèmes. C’est pour cela que quand vous voyez de superbes postures de Yoga dans des lieux improbables, avec de superbes boots de neige, des chaussures de marche, ou autres, vous avez des images de « boboïsation », de snobisme aggravé, mais en aucun cas du Yoga!!.

wp_20161011_19_36_12_pro-2
Les pieds de Tadasana

La posture de Yoga commence par le positionnement des pieds. Le fait d’apprendre à écarter ses orteils dans les postures debout, n’est pas seulement une question d’ancrage au sol ou d’équilibre, bien que cela soit une base: Sans ancrage, pas d’extension, mais c’est aussi le développement des connexions neuronales et ce qu’il va apporter, qui découle de ce travail.

Je vous invite donc à travailler de façon quotidienne cet écartement de façon à ce que vos pieds s’approchent le plus possible de ceux de nos frères singes. Et plus particulièrement tous ceux et celles qui ont des problèmes d’hallux valgus.

wp_20161011_19_35_42_pro-2

Vous pouvez travailler les pieds un par un, en vous concentrant sur la commande neuronale de la main du même côté. Vous verrez que le fait d’écarter les doigts, vous aidera à écarter les orteils.

Bonne pratique.