Mon parcours – Contact

Comment quelqu’un de rationnel, d’analytique, sachant que tout les délires sur dieu, ne sont justement que des délires, se retrouve à enseigner le Yoga ???.

Vaste question à laquelle un site, si complet soit-il ne saurait suffire. Simplement, cela a commencé avec des problèmes de dos (lombaire). Des douleurs répétitives, finissant parfois au lit avec antalgiques et anti-inflammatoires. C’est d’ailleurs ainsi que j’ai fini mon second cours de Yoga (j’y étais arrivé en état de marche!). De surcroît, Marie Odile, qui deviendra celle que j’appellerai plus tard, avec un peu d’ironie et beaucoup de tendresse mon gourou préféré, comme tout bon enseignant de Yoga Iyengar, faisait psalmodier une invocation à Patanjali à chaque début de cours !!.

Imaginez un indécrottable païen, combattant anti-religieux de toujours, entrain de chantonner une prière, et de faire un truc relié à la religion et aux croyances?!?!?!. Et pourtant…..

J’ai découvert dans le Yoga une science du corps et un apprentissage de la compréhension des mécanismes des systèmes nerveux sympathiques et para sympathiques, que depuis une quinzaine d’année seulement, je peux rattacher bribe par bribe aux découvertes des neurosciences, que j’ai elles, commencé à aborder en 1985 (Jean Pierre Changeux – L’homme neuronal). J’ai découvert la connaissance scientifique de gens qui ont crée et codifié le Yoga, et que nous occidentaux avons mis 4 000 ans à rattraper avec les découvertes sur les mécanismes de nos cerveaux. Ce que ces gens là, rattachaient à dieu, n’était du qu’à des réactions électrochimiques, qu’à des variations de taux de neurotransmetteurs, d’hormones ou autres enzymes. Mais peu ou prou, ils avaient codifiés un art qui ne demandait qu’a devenir science.

De simple prof de Yoga, j’ai commencé à aller plus loin dans l’effet des postures, à chercher des corrélations entre l’effet physique et l’effet mental. A en regrouper certaines sur une séance afin d’arriver à tel ou tel résultat pour un élève ou pour plusieurs. Avec quelques réussites et de nombreux échecs. Et dire que j’ai tout compris ou que je sais tout serait d’une prétention qui me sortirai de facto du Yoga. Mais touche par touche, en continuant à travailler tant sur le Yoga que sur les neurosciences, en restant informé le mieux possible sur ce que l’on continue d’apprendre sur le cerveau, j’arrive parfois à trouver des solutions performantes.

Et puis sortant d’un cancer de l’amygdale, et ayant du lutter pour vivre on change en profondeur, tant au niveau de sa propre pratique qu’au niveau de l’approche par rapport aux autres, voir dans la relation avec notre propre mort. Je suis là, aussi, pour mettre toute mon expérience à la disposition de mes élèves et de mon entourage.

En dehors du yoga, je pratique de la thérapie manuelle avec comme base un mélange entre la réflexologie (palmaire, plantaire), l’Ayur véda (massages de la médecine traditionnelle indienne), ainsi que des techniques plus traditionnelles enseignées par un ami Kiné.

Je suis également Thérapeute en Reiki, Tuina (massage de la médecine traditionnelle chinoise, utilisation des moxas) et Auriculothérapie. Mais les soins que je pratique, ne sont jamais basés sur une technique, si performante soit-elle. C’est un mélange adapté à chaque patient, et qui m’est bien souvent dicté par mes mains, même si j’avais prévu autre chose au début du soin!!.

Récemment, je viens de terminer un diplôme en nutrition, afin de pouvoir aider les gens car notre nutrition moderne est souvent à la base de beaucoup de nos problèmes.

Vous trouverez sur mon autre site, philippe-therapeute-manuel.fr toutes les informations concernant les soins.

Si vous désirez en savoir plus, me joindre, m’écrire :

Philippe : mobile 06 20 59 39 16  – mail : phil.yoga.panissieres@gmail.com