développement personnel, méditation, neurosciences, séances, yoga

L’Illusion du Retard

Qu’est-ce qu’être en retard ?

C’est adhérer à une croyance selon laquelle, à l’instant où nous le constatons, c’est à dire au moment où nous vivrons cette expérience, nous devrions être ailleurs que là où nous sommes.

Cet article est paru sur la page: https://mindfulair.wordpress.com/2018/08/28/lillusion-du-retard/ ou vous le retrouverez en entier. Je vous incite fortement à le lire, afin que nous en parlions lors des prochains cours.

J’ai eu envie de vous en faire profiter, même si j’ose espérer que vous n’en profiterez pas pour être en retard aux cours, ne serait-ce que par respect les uns envers les autres.

Car si globalement je ne peux qu’être en accord et harmonie avec ce que dit Franck, et qu’il ne sert à rien de stresser ou de sortir du présent parce que justement on est en retard, et que rien ne peut changer cet état de fait, renouveler systématiquement son retard chaque semaine revient à se foutre de l’autre, et cela n’est pas un comportement de yogi, ni même un comportement que je pourrais accepter longtemps.

Bonne pratique.

séances, yoga

Présentation Rentrée

Le yoga a été structuré entre 450 ans avant et 250 ans après J.C. Les aphorismes qui le définissent, ont été rédigés par un groupe de sages et de maîtres sur plusieurs générations sous le pseudonyme de Patanjali (du sanskrit « pata » – tomber et « anjali » – les mains jointes en prière). La légende veut qu’une femme qui ne pouvait avoir d’enfants,priait dans le lit d’un cours d’eau, les paumes tournées vers le ciel, et que dans un élan de gratitude, dieu fit tomber dans ses mains un petit serpent qui devint son enfant (ceci pour le plaisir du conte…..) appelé, de par sa naissance, Patanjali.

Issu de la formation de BKS Iyengar, le plus grand maître indien du vingtième siècle, nous enseignons aux élèves la rigueur de la posture, la maîtrise du souffle, et la relaxation méditation. Traditionnel dans le travail postural, moderne dans les relations entre le Yoga, la méditation et les neurosciences, l’objectif reste votre bien être.

COORDONNEES – CONTACT

Philippe – Portable : 06 20 59 39 16 – mail phil.yoga.panissieres@gmail.com – Site web : https://yogaetneurosciences.com – Cours : Salle Saint Antoine – Panissières – les Mardi et Jeudi de 18 h à 19 h 30 – Tous niveaux – Prix 100€ pour 2 cours par semaine – Reprise des cours mardi 4 septembre – Fin des cours jeudi 11 juillet 2019.

méditation, neurosciences, yoga

Le Yoga??? – 2

Dans la première partie de cet article sur le Yoga, j’ai abordé les facettes religieuses que l’on retrouve dans le Yoga ou plutôt dans la culture qui l’enveloppe, à savoir l’hindouisme. Je lisais, il n’y a pas si longtemps, un enseignant de yoga, végan de surcroît, dire que sans être végétarien, le yoga n’existe pas!!!. Quelle formidable erreur historique, et quelle méconnaissance de ce dernier!!!.

Le Yoga est une médecine, un art, une philosophie, et une éthique. Pas une religion. Une religion est par essence un dogme politique.

Oui, je vais en faire râler quelques uns, mais c’est une réalité objective. Relisez les livres sacrés de toutes les religions, et vous pourrez en ressortir le contexte culturel, politique et économique dans lequel elles ont démarré.

Alors concernant le Yoga? Le Yoga est né il y a environ 5 000 ans; L’hindouisme il y a environ 3 500 ans (1 500 ans avant JC, dans la vallée de l’indus). Les premiers Yogi n’étaient pas végétariens!!!!. C’est l’hindouisme qui a imposé cette vision du monde. Et pourquoi?

Et c’est là que l’on rentre dans les aspects politiques. Cette culture avait à l’époque une avance scientifique héritée de la médecine égyptienne (laquelle a donné l’ayur véda, la médecine traditionnelle chinoise en découlant, d’un côté et le système unani grec, qui a donné le yunani arabe, reconnu comme une médecine en inde). Cette avance leur a permis de comprendre qu’en interdisant la viande à la grande majorité, on obtenait la paix. Observation de la nature, les herbivores sont moins agressifs que les carnivores, mais également connaissance, puisque en effet, la caste des guerriers en inde à elle, et elle seule, le droit de manger de la viande……

Une explication? Et non, le Mahatma Gandhi n’est pas arrivé à faire asseoir son peuple, sans aucune réaction, pendant qu’il se faisait tabasser par l’anglais de service, juste parce qu’il était convainquant. C’est le seul pays au monde ou cela à été possible. Nous avons mis 3 500 ans à comprendre pourquoi, biologiquement. Pas de viande (en particulier rouge) = moins de noradrénaline, moins de noradrénaline = moins d’adrénaline, et moins d’adrénaline = je suis plus agneau que loup. Fin du l’histoire.

Alors oui, je simplifie et les scientifiques de tout poil vont me voler  dans les plumes! Mais globalement, c’est bien une réalité et expliquer les mécanismes en jeu trop complexe pour que cela soit aisément compréhensible. Donc vous pouvez, et même vous devez être omnivore pour pratiquer le yoga. Le Yoga a été crée par l’homme, pour l’homme. Et il est  dans la nature biologique de ce dernier d’être omnivore. Pas herbivore!!!!!.

Je me suis battu contre les abrutis qui donnaient des farines animales à des herbivores, et donc tentaient les transformer en carnivores, avec le résultat que l’on connaît et la crise sanitaire qui en a résulté (crise de la vache folle), et je me battrais toujours contre les gens qui, se prenant pour dieu, veulent modifier la nature intrinsèque d’un animal, fusse l’homo sapiens.

La philosophie de ces derniers n’est qu’une hypocrisie leur permettant d’évacuer un problème épineux que l’homme devra pourtant traiter un jour, qui est sa propre multiplication entraînant la disparition de nombreuse autres espèces animales, voir à un moment ou à un autre, la sienne. Et je suis bien placé pour constater les dégats que cela fait, mon propre fils, pourtant pratiquant et enseignant de yoga a sombré dans une de ces dérives sectaire et ressemble depuis à s’y méprendre à un végan (mentalement la dégénérescence est similaire)

Mais ceci est un autre débat…..

Bonne pratique à tous.