De la communauté des médecines traditionnelles

Lorsque l’on choisi la voie des médecines traditionnelles, on retrouve des bases communes à chacune d’entre elles.

Pourquoi? Leur origine commune: Elle viennent, en effet toutes de la médecine égyptienne (+6000 ans), avant de dériver vers divers horizons, comme la civilisation Harappéenne , (indus, laquelle à dérivé vers l’ayur véda, puis les médecines traditionnelles chinoises, et plus globalement asiatiques), le système de soin Unani chez nous (Hyppocrate en étant le plus connu des représentants) et qui à donné la médecine Yunani (le mot signifie ionien, et donc grec en arabe), laquelle est d’ailleurs toujours considéré en inde comme une médecine.

Comment? Parce que l’on retrouve 5 bases fondamentales communes à ces médecines. Notons les:

1- La force vitale: que l’on retrouve sous le nom de Prana en ayur véda et yoga(2 facettes d’un même mode de soin), Qi en médecine traditionnelle chinoise (quel que soit le mode de traitement, auriculothérapie, acupuncture, tuina, on cherche toujours à rééquilibrer ce dernier), Vitalisme en naturopathie, etc…. Il est à la base des capacités d’autoguérison de tout être vivant (aussi bien végétaux qu’animaux, d’ailleurs), ce que notre médecine appelle avec beaucoup de laideur et dédain l’effet placébo!!

2- La causalité: Bien connu de notre ami Einstein, pour des raisons de physique, lequel à parfaitement démontré que la cause précède l’effet. Hé bien dans les médecines traditionnelles, non seulement elle précède l’effet, mais de plus, la cause n’est pas l’effet, et donc à une symptomatologie à laquelle la médecine moderne assigne un traitement symptomatique, le praticien traditionnel ira en rechercher les liens de causalité profonds.

3- L’Hygiène: L’hygiène de vie favorisant une bonne santé et des capacités d’autoguérison maximales sera recherché par le thérapeute, et ce en fonction de chaque individu, de son histoire et de sa culture( yoga, nourriture et plantes en inde / Qi qong, pharmacopée et nutrition en chine / Sport, câlin avec les arbres et plantes en naturopathie occidentale).

4- Les humeurs: En Ayur véda, vous les retrouvez sous la forme du Tridosha (vata – le vent, pitta – la bile, kapha – le mucus), en naturopathie, ce sont les liquides corporels (sang, lymphe, liquides intra et extra cellulaires) et en médecine traditionnelle chinoise, on recoupe les deux médecines pré-cités, en y ajoutant le rééquilibrage Yin/Yang comme origine de ces désordres?

5- L’Holisme (du grec holos qui signifie entier): Là, on touche à la racine même de ces types de soins, quels qu’ils soient, voir à leur raison d’être qui est de considérer la personne comme une entité indivisible, là ou notre médecine moderne spécialise, saucissonne, partage, et fini par ne plus avoir la conscience de ce qu’elle fait, à savoir soigner un être humain (elle ne traite plus que des pathologies).

Voilà ainsi posées les bases des diverses thérapies traditionnelles que j’utilise en soin. Bien évidement, pour les avoir approchées (du moins certaines), j’aurai pu ajouter le chamanisme, les médecines amérindiennes, druidiques, les sorciers africains ou autres, je pense que les piliers sur lesquels elles reposent, sont relativement semblables partout puisqu’ils procèdent de la même considération pour la vie.

Une fois les bases posées, à vous de choisir ce qui vous convient le mieux, soit par rapport à votre culture, vos envies, vos origines, etc….., mais soyez sûrs que ces techniques vous permettrons une guérison profonde, au lieu de la pose d’un emplâtre sur une jambe de bois! !!

Pour autant, ne considérez jamais que pour des choses graves, vous pouvez vous passer de la médecine moderne, de ses moyens d’investigation et de ses chimiothérapies. Juste les accompagner.

Bonne pratique (le yoga est un soin, la méditation aussi) et Bonne santé, à tous!

2 réflexions sur « De la communauté des médecines traditionnelles »

  1. Merci pour toutes ces précisions fort intéressantes confortant ma vision de l’être humain qui est un TOUT faisant partie de l’univers !

    J'aime

    1. Bonsoir toi! A relier à l’article l’unité de l’unicité (archives septembre 2018)qui développe cette partie du tout. Bon week-end. Bisous.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close