Lettre à mes stressées préférées!!

Ivana Buric, d’origine Serbe, est une chercheuse rattachée à la Coventry University, UK, et fait des recherches sur la relation médecicale corps/esprit, et de ce fait elle c’est penchée sur les relations entre le stress chronique, engendrant fréquemment des états dépressifs eux aussi chroniques et la diminution de ces 2 états de part la pratique de philosophies telles que le Taï Chi ou le Yoga, couplés à la méditation.

Lors d’un événement stressant, comme une menace ou un défi, l’organisme déclenche une réaction particulière, qui inclut souvent une inflammation. À l’origine, cela présentait l’avantage de protéger nos ancêtres chasseurs-cueilleurs contre les infections bactériennes lorsqu’ils étaient blessés en affrontant un animal, par exemple. Mais aujourd’hui, le stress est davantage causé par des facteurs psychosociaux environnementaux contre lesquels l’inflammation est inutile. Pire : quand elle devient chronique, elle augmente le risque de nombreuses pathologies, notamment psychiatriques. En effet, les cytokines, des protéines produites lors de l’inflammation, activent des zones cérébrales accentuant le sentiment de menace. Avec pour conséquence potentielle un état d’anxiété et d’hypervigilance, qui risque de dégénérer en dépression.

Or les chercheurs ont montré que le Yoga, la méditation ou le Taî Chi ralentissent la chaîne de fabrication des cytokines, en diminuant la production d’une molécule intermédiaire qui commande leur synthèse (le facteur kappa nucléaire B :NF-κB pour nuclear factor-kappa B est une protéine de la super-famille des facteurs de transcription impliquée dans la réponse immunitaire et la réponse au stress cellulaire. Cette dernière est associée aux facteurs anti-apoptotiques. En effet son activation par la libération de sa protéine inhibitrice (IKB) déclenche la transcription de gènes anti-apoptotiques dans le noyau. Elle effectue donc un rétrocontrôle négatif de l’apoptose. C’est un sujet de recherche actuellement très étudié dans la mesure où plusieurs centaines de modulateurs de NF-κB sont connus et plus d’un millier de gènes cibles de ce facteur de transcription ont été identifiés. Vous pouvez oublier cette parenthèse, après l’avoir lue !!!). Ces pratiques réduiraient ainsi l’inflammation provoquée par un stress chronique, en agissant au niveau cellulaire. Ceci est le résultats d’études portant sur plus de 1000 participants.

Rappelez-vous (ou allez voir – revoir!!) les articles du 29 mai et du 2 juin de cette année, mais également ceux du 24 février (toujours 2019) et des 7 février et 14 mai 2018. Cela vous permettra de faire un tour assez complet des avantages du travail dans la méditation, et de ce qu’elle peut apporter. Vous pouvez également voir ou revoir la conférence d’Antoine Lutz (3 juillet 2019). Et si cela ne vous motive pas, alors je vais devoir désespérer de vous!!! J’espère vous revoir dans pile un mois aujourd’hui au cours de reprise à Panissières, ou quelques jours plus tard à Civens.

Je rajoute ici une parenthèse sur le titre de cet article: Stressées. Oui, mesdames, vous avez le privilège d’enfanter, mais en échange la nature vous a doté d’une capacité à créer du stress inutile dans une proportion largement supérieure à celle de la gente masculine. Croyez bien que j’en suis désolé, mais c’est un fait. Donc, vous êtes encore plus concernées par cet article que vos collègues masculins (le stress conduisant parfois à la dépression (20% des français entre 15 et 75 ans), les femmes de 15 à 75 ont 2 fois plus de risque d’être touchées que les hommes – Statistique INPES).

Je vous rajoute une citation d’un moine bouddhiste vietnamien, Thich Nhat Hanh qui à beaucoup œuvré pour la paix, paraphrasant ainsi le Mahatma Gandhi : Il n’y a pas de chemin vers le bonheur, le bonheur est le chemin (vous pouvez retrouver cette citation, et bien d’autres sur le blog : https://afleurdemots.blog/2019/08/04/bonheur-chemin/#more-812)

Bonne pratique, belle méditation.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close