bien être, développement personnel, méditation, neurosciences, vivre, yoga

Méditation d’été

Pour ceux et celles d’entre vous qui n’ont pas commencé le travail postural que je vous ai proposé pour cet été (si, si, il y en a!!!), vous pouvez tenter de vous rattraper en travaillant sur la méditation. Dans la mesure ou cette dernière vous aidera à garder votre concentration, votre calme, et d’être plus présent à vous même, et de vous poser, c’est une bonne alternative à la flemme posturale!!!!!

Développer notre attention et notre concentration permet également un extraordinaire travail sur soi. C’est la base de tout travail de développement personnel. La concentration permet de se scanner intérieurement avec une grande précision et de lever les voiles, les incompréhensions, les tensions internes, les contradictions et les mensonges que nous nous faisons à nous-même.

On s’aperçoit également que nous ne maîtrisons pas les pensées qui nous passent par la tête. Nous réagissons inconséquemment à ces pensées, par automatisme la plupart du temps : sans vraiment réfléchir ou comprendre ce que nous faisons et pourquoi nous le faisons. On utilise d’ailleurs les termes « être perdu dans ses pensées » ou « être noyé dans ses pensées » ou encore « être absorbé par ses pensées » .

Développer son attention et sa concentration permet de contrôler ce flot et de prendre du recul par rapport à toutes ces pensées. Cela permet également d’être plus présent à ce que nous faisons, d’être d’avantage à l’écoute de notre corps, de nos aspirations plus profondes et également à l’écoute des autres.

Je vous copie ici un lien sur une méditation guidée (accès libre sur you tube.), que je trouve bien, pas trop longue (30 mn) pour travailler chez vous et qui vous permettra d’avancer si vous n’avez pas le courage de saluer le soleil. Et nous pourrons ainsi avancer plus vite dans cette direction dés la rentrée (même s’il faudra vous remettre en place avant).

Le minimum, est un travail 3 fois par semaine, mais le summum serait de la faire quotidiennement. Vous n’imaginez même pas les modifications structurelles de votre cerveau sur un mois de travail, ni les résultats dans votre vie.

Alors, comme vous n’avez strictement rien à perdre, tentez l’expérience en août. Bonne méditation, le point le mardi 3 septembre.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s