bien être, développement personnel, neurosciences, yoga

Les chiffres de la vie

J’avais envie de vous faire partager une image assez différente de ce qu’est la vie. En effet, on la regarde le plus souvent comme une accumulation d’instant, d’histoires, de bonheurs ou de malheurs, mais on la regarde toujours suivant un aspect extérieur!!! (on n’aborde l’intérieur qu’en cas de maladie …). Et si on prenait conscience de Nous?

Si nous nous plongions dans ce qu’est la vie en nous, que verrions nous? Toutes les 24 heures, notre sang circule sur une distance de 96 600 Kilomètres, propulsé par un cœur qui, dans le même temps se contracte environ 101 000 fois, pompant 7,5 litres de sang par minute, soit 450 litres par heure(soit autan que la pompe pour irriguer mon potager) et 10 800 litres par jour. Nos poumons recyclent environ 172 800 litres d’air dans la même journée, accueillant 21% d’oxygène, distribué dans chaque cellule à chaque inspiration, et nettoyant une quantité similaire de gaz carbonique dans les mêmes conditions.

Les 100 000 milliards de cellules de votre corps provoquent entre 100 000 et 6 milliards d’opérations à chaque seconde, pendant que toutes les minutes 25 milliards de ces cellules sont crées et que autan sont éliminées. Vos boyaux, une fois dépliés dépassent la distance de la terre à la Lune, soit 384 000 Kilomètres. Et si l’on compte notre microbiote, il faut rajouter 39 000 milliards de bactéries, virus, champignons, etc… Si l’on parle de connexions neuronales les chiffres enflent tellement que nous allons rester dans des proportions accessibles, sachant déjà que nous avons, en moyenne, 45 000 pensées/ par jour, dont environ 90%, sont les mêmes chaque jour!!!. La vitesse de transmission de l’information (ou influx nerveux) dans le corps, chez l’adulte est de 300 mètre par seconde, soit une vitesse de 1 080 Kilomètres en une heure.

Au repos la puissance électrique instantanée d’un corps humain est de 100 Watt, et d’une personne qui bêche son jardin 500 Watt. Pour comparaison, la terre reçoit du soleil 300 Watt par mètre carré chez nous en Europe à midi solaire en hiver!. A la naissance, notre corps possède 350 os, alors qu’un adulte n’en a plus que 209. Le stapédien, muscle du fond de l’oreille, mesure 5 millimètres et n’est pas plus épais qu’un fil de coton (c’est le plus petit du corps humain), perdu au milieu des 639 muscles du corps (tête 94, cou 85, membre supérieur 118, membre inférieur 96). Sur les 60 muscles du visage (quand en début de méditation, je vous demande de relâcher les muscles de votre visage, qui y pense???), il vous en faut 20 pour sourire et 40 pour froncer les sourcils ou encore pas loin de 60 pour faire la tronche!!!(vous comprenez mieux pourquoi je ne fait jamais la gueule, je suis trop flemmard….). La vitesse d’un éternuement est de 160 km/h. Etc…..

Après, si c’est forcément moins poëtique que le ressenti devant un coucher de soleil, ou un poëme de Rimbaud, ces chiffres pourraient donner le tournis à un troupeau d’éléphants en goguette!! Et pourtant, ils représentent tous des processus physiologiques et/ou biologiques, sans lesquels nous ne pourrions survivre. Et ils ont l’avantage de cerner, ou du moins d’entre apercevoir, la complexité de la machinerie que nous sommes.

Bien sûr, il n’est pas question de chercher à ressentir tous ces processus, nous en serions de toute façon bien incapables, mais d’avoir conscience des trésors d’ingéniosité que la nature à du mettre en œuvre pour que vienne à naître une bestiole aussi complexe que homo sapiens!!!. Imaginez, dès lors, sa déception(à la nature) devant ce que nous faisons au reste du vivant, sans lequel, pourtant, nous ne pourrions pas vivre alors que nous nous acharnons à le détruire.

Voila le paradoxe qu’il nous faut résoudre, et rapidement, si l’on ne veut pas voir nos petits enfants sans avenir.

Bonne pratique à tous.