bien être, développement personnel, méditation, yoga

Quand on ne sait pas ce qu’est la vie,comment pourrait-on savoir ce qu’est la mort? – Confucius

Je finissais en ce dimanche, pour une fois pépère, le livre de Carlo Rovelli, directeur de recherche au CNRS à Marseille, physicien des particules et auteur de la théorie de la gravité quantique à boucles, ayant pour titre « L’ordre du temps » – Flammarion – 2018.

Le temps est quelque chose de spécial, dans la mesure ou au niveau de l’infiniment petit, donc de la physique quantique, il ne « passe » pas. On sait aussi qu’il n’est pas le même partout, ainsi il ne s’écoule pas à la même vitesse au niveau de vos pieds ou au niveau de votre tête lorsque vous êtes debout, qu’il passe plus vite pour un tibétain sur un plateau himalayen que pour un tahitien, et qu’il ne passe plus au niveau de l’horizon d’un trou noir.

Le temps n’a donc, en terme de physique quantique, pas d’unicité, de direction, de présent, mais comme dans ce monde là, il n’y a pas non plus de « choses », mais seulement des « évènements », comment ne pas accepter que dans cet état, le déroulement du temps, à notre échelle et dans un seul sens n’ait pas de sens physique. D’où la présence de Confucius en titre de cet article, et sa citation. Je vous encourage à lire ce livre, il remet en question plein de croyances sur ce que nous sommes et sur le monde dans lequel nous pensons vivre. Et si on ne comprend rien au niveau de notre vie, parce qu’on ne vit pas dans un monde exactement tel qu’on le conçoit, comment effectivement comprendre la mort?

Après, si dans l’infiniment petit, le temps n’existe pas au sens des équations, comment se fait-il qu’il naisse à notre niveau, puisque nous ne sommes que l’assemblage de particules élémentaires ayant donné un animal nommé Homo sapiens sapiens? Nous naissons et mourrons. « Chaque jour, d’innombrables personnes meurent, et pourtant celles qui restent vivent comme si elles étaient immortelles » – Mahâbhârata – livre III – réponse du plus grand sage, Yudhisthira à la question « quel est le plus grand des mystères? ».

Un flou, répond Carlo Rovelli. Une interaction due à la façon particulière dont nous- le système physique dont nous faisons partie – interagissons avec l’univers. Nous serions syntonisés sur un sous ensemble d’aspects de l’univers très particulier, et c’est celui-ci qui est orienté dans le temps. Il n’y a pour Carlo Rovelli aucune raison pour que dans son immensité, l’univers n’ait pas, par endroit, des configurations spéciales, correspondant à la notre, et de ce fait que dans les interactions qui régissent notre petit système, nous fonctionnions avec un temps qui a un sens, alors que l’univers, lui , dans ses lois fondamentales n’en a pas ( de temps et de sens du temps).

Ce sens serait donné par l’entropie du système: Basse à sa naissance, et en augmentation, car cette seconde loi de la thermodynamique est la seule loi en physique qui donne un sens au temps. Plus le temps passe, plus un système se désorganise (l’exemple cité par Carlo Rovelli est celui d’un jeu de 12 cartes; 6 noires et 6 rouges. Les 6 noires d’un côté, les 6 rouges de l’autre. Quand vous commencez à battre les cartes, les rouges et les noires se mélangent, et donc se désorganisent. Et plus vous mélangez, plus c’est le souk!!! C’est cela l’entropie d’un système). Mais comme son nom l’indique, elle fonctionne en relation avec la chaleur (thermo). Or si ce désordre était à l’oeuvre partout, nous n’existerions pas, puisque pour faire un être vivant il faut que les atomes et les molécules s’organisent selon un certain ordre, et non pas se désorganisent!. Il faut que des acides aminés se combinent pour finir par donner un brin d’ADN. Sans ADN, pas de vie, et sans organisation, donc non plus!!.

Mais serait-ce là, notre incompétence à gérer tous les évènements? Ou tout simplement notre difficulté à reconnaitre nos limites mentales et conceptuelles? A sa naissance, les physiciens considèrent l’univers comme homogène et isotrope, comment pourrait-il évoluer vers un ensemble de sous systèmes différents avec des modalité de fonctionnement divers et variés? Ensuite, pour comprendre et analyser un système, il faut l’observer de l’extérieur, hors l’univers comprenant tout, on ne peut en sortir pour le regarder et l’analyser de dehors. Il n’y a pas de « au delà de l’univers »!.

Alors parfois, ne pas savoir, ne pas avoir de réponses à un problème est peut être plus sage, que de se chercher des règles physiques qui ne correspondent pas à la réalité objective (même si Carlo Rovelli reconnait qu’il ne sait pas si sa façon de voir est la bonne, mais seulement qu’il est tombé amoureux de son hypothèse!), ou de se créer un papy barbu qui régnerait au dessus de nous et règlerait tous nos problèmes, une fois passé la mort!. Pour autant le propos de ce livre est positivement passionnant!!!(je l’ai dévoré en moins d’une journée!)

On reviendra sur certaines expérience de physique, car effectivement cela induit des choses au niveau du yoga, et au niveau de la manière de le vivre. Mais également au niveau de la méditation, partie du yoga, dans laquelle on cherche a se recentrer sur l’instant présent, présent qui n’existe pas, physiquement parlant, au niveau des équations de Mr Novelli! Vaste programme!!.

A méditer. Bonne pratique à tous, et bonne lecture.

2 réflexions au sujet de “Quand on ne sait pas ce qu’est la vie,comment pourrait-on savoir ce qu’est la mort? – Confucius”

    1. Oui, ce livre est tout à fait lisible pour tout le monde. Il y a 2 chapitres un peu plus durs, pour lesquels Carlo Novelli conseille de passer au chapitre d’après si c’est un peu dur. Merci pour ta production italienne! Et cela n’est pas un évènement, mais bien un objet (ou « chose »), que je prendrai plaisir à utiliser avec modération.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s