écologie, méditation, yoga

L’unité de l’unicité

Suite à une digression de Franck, dans l’un des texte que j’ai plaisir à lire sur l’un et le nu (et non, rien d’érotique ici), texte dont vous trouverez l’intégralité sur ce lien https://mindfulair.wordpress.com/2018/09/21/unnu/comment-page-1/#comment-852, si cela vous intéresse, je lui répondais sur ce qui fait l’un dans le yoga, et pourquoi. J’avais envie de vous retranscrire la façon de voir les choses, telles qu’elles m’ont été transmises par mes maîtres.

En dehors de la poésie de ta présentation, somme toute agréable, tu résumes assez bien et de manière cohérente L’unité unicité de l’un, mais qui ramène à tout. Yoga, en sanscrit signifie joindre, unir. Dans notre langue cela à donné le mot Joug, celui qui relie les boeufs ensemble à la fois pour partager l’effort, mais aussi pour qu’il soit continu et linéaire et symétrique (sinon pas de sillon droit pour semer et récolter, et donc de la perte). L’unité dans le yoga tient au corps, et dans son lien indéfectible avec son esprit, puisque l’un est le véhicule de l’autre, mais que l’autre n’est rien sans l’un. C’est aussi le lien entre des postures (asanas) qui unissent à la terre, et à son énergie vitale, par l’ancrage des pieds au sol ( nos racines), et l’univers dont le souffle (pranayama) est l’expression profonde (et qui n’est rien moins que la vie), avec, pour  finir la méditation (dhyana) qui est l’étape ultime du relais entre l’unité du tout et l’unicité de l’un. Et c’est, je crains l’une des grande difficulté de compréhension dans notre monde moderne.

Comprendre que l’on est unique ne pose de problème à personne. Accepter de n’être unique que parce que l’on est partie du tout, et l’égo de l’homo sapiens en prend un coup! La preuve? Regardez notre comportement, à nous humain, qui détruisons sans vergogne le bien commun mis à la disposition du vivant, à savoir la Terre? N’est-ce pas notre égo qui nous pousse sans relâche à vouloir toujours plus de tout (voitures, ordis, téléphones, confort, richesses, etc, etc…..), peut-être seulement pour avoir la plus belle (maison, voiture, femme ou homme, suivant le cas) ou la/le plus gros(se) (compte en banque, sexe (l’homme),  carnet d’adresse, télévision, frigo, etc.)?.

Abandonner cet égo n’est-ce pas la solution?. La sagesse et la paix de l’âme serait-elle à ce prix?.

Mais l’unité de s’arrête pas à l’infiniment grand (l’univers), elle est partout, jusqu’à l’infiniment petit, donc , jusqu’au monde quantique (les particules subatomiques).

Prenez des photons, minuscules particules de lumières, chacune est unique et véhicule sa part de lumière dans un flux global, lequel devient un rayon lumineux. Mais tout en étant uniques, pas de rayon sans unité du groupe. C’est le principe même du laser: un faisceau concentré de photons, d’une longueur d’onde bien précise, qui dirigé dans une même direction devient…….. un merveilleux bistouri chirurgical d’une précision diabolique (au sens noble, bien sûr!!!), par exemple.

Mais revenons un instant à l’humain. Pour avoir eu un cancer, je sais que notre corps médical devient de plus en plus spécialisé sur une seule chose. La chirurgienne, qui m’a opéré, est une spécialiste de  l’oncologie ORL. Elle est très pointue dans son domaine, mais ne s’occupe que de celui-ci. Des problèmes annexes? prière d’aller voir ailleurs, pour cause d’incompétence!!! Et alors qu’ils font des miracles, en terme de traitement sur énormément de maladies presque incurables, ils vous laissent en fin de traitement soignés, et vides.  Vides de sens .Et sans soins holistiques (donc prenant en compte l’unité, et l’unicité du corps et de l’être vivant), vous voyez errer des gens pour lesquels la vie elle même, n’a plus de sens réel.

Alors, si j’ai un conseil à vous donner, c’est que de votre côté, restez Un, nu ou pas, mais un dans votre totalité unie et unique.

Bonne pratique à tous.