acupuncture, massage, thérapie manuelle

Acupuncture et Massage Quanshen Anmo

Depuis mi-janvier je suis diplômé en acupuncture et moxibustion (utilisation de moxas, forme d’acupuncture sans aiguille mais avec un bâtonnet d’encens pour chauffer le point visé), cette formation venant compléter l’auriculothérapie.

De plus j’ai pu acquérir les techniques de massage Quan Shen Anmo, grand massage énergétique issu de la médecine traditionnelle chinoise. Ce massage d’une durée approximative d’une heure quinze, travaille sur toutes les parties du corps et permet un ré-équilibrage des circulations d’énergie des différentes parties de ce dernier.

Cela vient s’ajouter aux autres techniques acquises de longue date ou plus récentes, permettant une efficacité et un bien être plus complet sur les personnes qui veulent bien me confier leur corps.

J’espère donc répondre à l’attente de ceux qui ont des difficultés dans leur quotidien, tant sur un plan physique, que sur un plan émotionnel, et me permet  également en couplant Yoga, Neurosciences et Thérapie Manuelle de vous offrir une approche plus holistique  et plus globale de leur santé.

6 réflexions au sujet de “Acupuncture et Massage Quanshen Anmo”

  1. Massage Quan Shen Anmo et Reiki ont apparemment la même finalité , à savoir : l’harmonisation de la circulation de l’énergie dans le corps ! Quelle est la spécificité de l’un par rapport à l’autre ?

    J'aime

    1. Bonjour Véro, si l’harmonisation de la circulation énergétique corporelle est bien le but des deux soins, l’échelle ou le plan sur lequel on se situe n’ont rien à voir, et le rôle du thérapeute n’est pas le même. Si l’on compare grossièrement, dans le reïki, le thérapeute est passif : il reçoit l’énergie présente dans tout l’univers, laquelle est issue du Big Bang, et la canalise vers le patient, sans aucun pouvoir de modification ou d’intervention. le thérapeute agit comme un canal. Le Quan Shen Anmo est un soin de type massage, et donc c’est l’action du thérapeute sur les lignes d’énergie propres au patient qui va permettre une ré-harmonisation de l’énergie propre à l’individu, et parallèlement un transfert partiel de l’énergie du thérapeute vers le patient, les deux constituant une forme de binôme harmonique le temps du soin. On peut résumer cela de la manière suivante: d’un côté apport d’énergie externe, de l’autre modification d’énergie présente mais anarchique. En espérant que cette explication aura été assez claire. Amitiés.

      J'aime

      1. Merci Yoginours, l’explication est assez claire.
        Si j’ai bien compris, dans le Quan Shen Anmo le thérapeute intervient de façon plus spécifique, donc plus ciblée sur les canaux énergétiques désharmonisés du patient alors que le Reiki aurait une action plus globale, sur l’ensemble des lignes énergétiques ! est-ce bien cela ?

        J'aime

      2. Pas tout à fait. En fait, dans le reîki le thérapeute n’est qu’un canal. Il n’a pas le pouvoir d’intervenir sur l’énergie en elle même, car cela équivaudrait à modifier les paramètres du big bang et donc de notre univers lui même!!! Et je n’ai pas cette prétention…… Alors que tout massage est un échange entre thérapeute et patient, que ce soit avec le Quan Shen Anmo ou la réflexologie, ou le tuina , ou encore l’Ayur Véda. A partir du moment ou il y a contact entre Deux mammifères, il y a échange d’énergie et d’information. Qu’ils soient de la même espèce, ou d’espèces différentes. Cet échange est seulement plus profond quand ils sont de la même espèce ( les ondes issues de l’énergie sont plus compatibles).

        J'aime

    1. Non. Tu veux à tout prix comparer des merlans et des sardines. En dehors du fait que ce sont 2 poissons,ce n’est pas la même chose. Hé bien en dehors du fait qu’il vont tous les deux ré-équilibrer les énergies, ils ont autan de différences que les deux poissons précités. Ils n’agissent pas au même niveau, pas de la même manière et pas dans les mêmes longueurs d’onde. En clair on ne peut pas les comparer. Idem avec le tuina, qui est un soin plus ciblé. Là, on travaillera au niveau organique et pas au niveau général, bien que l’implication d’un organe sur une pathologie, entraine, de facto, des problèmes sur d’autres organes. Mais là encore, ne cherche pas à comparer. On rajoute juste une dorade aux deux autres poissons!!!! (j’aurai pu comparer des oiseaux, du vin, etc…, cela n’aurait rien changé)

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s