bien être, développement personnel, méditation, neurosciences, séances, yoga

Analyser ou ressentir, telle est la question….

La machine humaine est un ensemble au fonctionnement complexe. A ce jour, si l’on faisait une comparaison entre, d’une part nos connaissances sur le cerveau, et d’autre part la vie humaine, nous en serions au stade de l’enfant de 3 ans!!! C’est dire……. qu’on ne sait pas grand chose.

Pourquoi cette entrée en matière? Parce qu’en fait, on sait quand même un certain nombre de choses. Et cela tombe  bien, car je voudrais vous parler, justement, d’un point important pour vous, dans le cadre de la pratique du yoga.

Depuis des lustres, je recommande à mes élèves d’éteindre leur cortex (ce qui est une image), afin de sentir ce qui se passe en eux, de ressentir ce qui se passe à l’intérieur. J’ai déjà abordé ce sujet dans un article sur le yoga et le mouvement (consultable dans les archives, décembre 2016, pour mémoire). .Aujourd’hui, nous allons l’aborder d’un point de vue différent.

Je dis fréquemment en cours, que, dans sa grande sagesse, la nature n’a donné aucun contrôle sur les fonctions vitales à notre cortex, le dernier né de nos cerveaux (d’un point de vue chronologique), et le plus bordélique, au sens propre.

En effet, lorsque nous recevons un stimuli, qu’il soit sonore, olfactif, tactile, ou encore visuel, nous croyons tous (ou presque) que nous choisissons d’y répondre et que c’est nous qui décidons comment y répondre. Or, on sait que c’est faux.

Supposons que vous écoutiez une musique, le processus est le suivant: Le signal sonore arrive par l’oreille, entre dans le cerveau, puis descend au niveau de votre cerveau émotionnel (ventre, coeur, corps), est analysé, puis revient au cerveau avec la décision j’aime/j’aime pas. Et là, vous vous dites super ou nulle cette musique, en étant persuadé que vous venez de décider – ou du moins votre cortex – que cette musique vous plait ou non.

Pourquoi? Parce que la vitesse d’analyse est tellement rapide – l’information dans le système nerveux d’un adulte circule à la vitesse de 300 m/seconde (contre 3 m/ seconde chez le petit enfant), soit une durée d’une micro-seconde pour faire l’aller/retour et l’analyse – que vous ne vous en apercevez même pas.

Alors quel rapport avec le yoga? Et bien comme pour la musique (mais nous aurions pu utiliser n’importe quel autre stimuli), lorsque vous faites une posture, vous ne connaissez que le ressenti mental de cette posture. De la même façon que vous ne savez pas pourquoi  vous aimez cette musique, vous ne savez pas ce que fait fonctionner, agir, ou réagir une posture, au niveau corporel.

Concernant la musique, cette dernière étant une onde, que fait-elle vibrer en vous, quelle est cette réaction qui vous fait dire j’aime  (ou non, c’est la même chose) ? Idem pour la posture, et si vous n’essayez pas de passer à un niveau plus profond, plus intime et interne, alors vous ne faites pas du yoga, mais de la gym!. Chaque posture à été pensée par les maîtres créateurs, après observation attentive de la nature, et compréhension du fonctionnement du corps. Pas analyse, mais ressenti.

Aujourd’hui, nous sommes capables de comprendre de façon scientifique comment les choses se passent, mais par contre, en laissant notre cortex tout contrôler, nous avons perdu nos capacités de ressenti. Est-ce le prix à payer? Non. Le yoga est une réponse possible, à condition de le pratiquer dans le sens dont je vous parle dans cet article.

Trois conditions pour y arriver:

-1- Ne pas se laisser envahir par les pensées incessantes qui naissent dans votre cerveau, les laisser passer.

-2- Etre présent dans l’instant (au lieu d’être dans sa panière de linge, ou la préparation du repas……)

-3-  Rechercher à sentir (ressentir) à chaque instant au lieu de chercher à comprendre.Vous ne pouvez pas comprendre quelque chose que vous ne sentez pas.

A ces conditions vous deviendrez de vrais yogis, et vous améliorerez votre vie.

Bonne pratique à tous.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s